Personne passée par Comète via les Pyrénées

Dernière mise à jour le 31 juillet 2014.

John Arthur Ayliffe Morgans DAVID / 125991
Lonlas Skewen, près de Neath/Castell-Nedd, South Wales, Pays de Galles, Royaume-Uni
P/Off, RAF Bomber Command 76 Squadron, mitrailleur arrière
English Electric Halifax MkII MP-V , N° série JB871, abattu par un chasseur du 3./NJG4 (Ofw. Walter Piwarz) dans la nuit du 10 au 11 avril 1943 lors d'une mission sur Frankfurt.
Écrasé vers 02h00 près de Hirson, à environ 15 km au NE de Vervins, Aisne, France.
Durée : 3½ mois
Passage des Pyrénées : le 19 juillet 1943

Informations complémentaires :

Rapport d'évasion SPG n° 3314/1336 (indisponible).

L'avion décolle le 10 à 23h11 de Linton-on-Ouse et, après avoir largué ses bombes, est attaqué sur le chemin du retour volant à une altitude d'environ 5000m. Le pilote, F/L Arthur Horace Hull, 26 ans, maintient le contrôle de l'appareil, de manière à permettre à son équipage de sauter. Cela lui coûtera la vie et on retrouvera son corps dans les débris de sa cabine de pilotage.

Trois autres hommes seront également tués : les sergents G.A. Bozier, radio ; P.E. Matthews, mitrailleur et W.J. Painter, navigateur. Ils sont tous enterrés dans le Cimetière Communal d'Hirson.

Les quatre autres réussiront à s'évader : David, ainsi que John Whitley, Malcolm Strange et Maurice Davies.

Selon Maurice Davies, ses premiers helpers français lui disent que John David, connaissant passablement le français, se serait acheté un ticket de train à destination de Soissons [à vérifier lorsque nous serons en possession d'une copie de son SPG 1336, ce qui nous permettra de compléter la présente fiche.]

Il est pris en charge dans le Nord par Eugène D'HALLENDRE de Lille. [Eugène et Lucienne D’HALLENDRE et leur fils Edgar habitaient au 1 Impasse Bomart à La Madeleine, près de Lille. Eugène D’HALLENDRE, né en 1898, cheminot à la SNCF, a été arrêté le 20 juillet 1943 sur dénonciation, en même temps que son épouse, leur fils Edgar l’étant un peu plus tard. Eugène D’HALLENDRE a été fusillé par les Allemands à Bondues le 27 décembre 1943. Edgar D’HALLENDRE, né en 1922, figure comme sa mère Lucienne, née BUYSSE en 1899, à la liste des Déportés français et ont survécu au conflit, Edgar étant interné d’abord en France puis en Belgique jusqu’à la Libération, sa mère ayant été internée en camps en Allemagne et libérée par des troupes russes le 5 mai 1945.]

John David est un des deux premiers aviateurs convoyés dans le Sud par Marcelle DOUARD le 09 septembre pour Jacques le GRELLE (« Jérôme »). Marcelle DOUARD (19 Rue de Lamblardie, Paris 12ème ) était sa secrétaire. Elle démissionne de son emploi de comptable aux éditions du Cerf pour se consacrer à Comète et en guidera encore une soixantaine d'autres.

Il loge à Sutar à l'auberge Larre de Jeanne MENDIARA.

John David passe les Pyrénées avec Jean de Blommaert, Théodore d'Oultremont et Johan Ræder, seuls avec un guide basque par la route normale de Saint-Jean-de-Luz et la Bidassoa dans le 48e passage de Comète.


© Philippe Connart, Michel Dricot, Edouard Renière, Victor Schutters